La vie d'une petite poire dans une grosse pomme

22 octobre 2009

Le mot qui commence par F

Aujourd'hui, en parcourant le profil d'une certaine personne sur un certain réseau social que je ne nommerai pas ici mais que vous avez sans doute reconnu, je lis l'expression "fucking Lebanon". La moutarde me monte au nez et j'hésite pendant quelques secondes entre me rendre physiquement à Beyrouth pour mettre une baffe à la meuf en question ou la descendre en flèche virtuellement. Après m'être consultée et reconsultée, j'ai décidé d'écrire ce billet. Comment peut-on choisir de mener une vie qu'on n'aime pas ? Ou pire, comment peut-on rester dans un pays qu'on ne respecte pas ? Je comprends la critique, les attaques et les accusations que le Liban a souvent bien méritées, mais je ne comprends pas le manque de respect. Si on n'aime pas un endroit, il faut le quitter. Je me suis sentie blessée dans mon amour pour mon pays. C'est aussi simple que ça. Je croyais que j'avais échappé au phénomène de la Lebanese Pride. Mais non en fait, c'est plus fort que moi. Dans la même veine, je tiens à faire une déclaration d'amour : j'aime les Etats-Unis d'Amérique. J'aime New York City.

Posté par nouyorqueries à 05:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 mai 2009

H1N1

Posté par nouyorqueries à 06:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mai 2009

La classe internationale

Début avril, je décide de me remettre à l'espagnol. Je présente le test d'aptitude et je suis classée au niveau 4. Les scènes suivantes se déroulent lors du tout premier cours d'espagnol.

Acte I, scène 1

Prof : Pourquoi apprenez-vous l'espagnol ?

Un élève français : Pour le boulot, je voyage souvent dans les pays d'Amérique latine.

Prof avec le fameux sourire pédagogique : Et vous ?

Une élève haitienne : Parce que j'aime bien l'espagnol.

Prof : Et vous ?

Un élève syrien : Pour regarder les jeux télévisés mexicains.

Prof: Y tu Maya ?

Moi : Pour comprendre et parler l'espagnol (en classe j'ai élaboré ma réponse un peu plus pour impressionner la prof)

Prof : Camille, pourquoi veux-tu prendre des cours d'espagnol ? (J'ignore la nationalité de Camille. Mais indice no 1: Camille est arrivée avec 30 minutes de retard, sachant que le cours est d'une heure et que Camille a invoqué une excuse bidon pour justifier son léger retard)

Camille : Ben parce que l'espagnol est très utilisé à New York. Il faut bien que je puisse me faire comprendre par ma femme de ménage, le concierge et le PINTOR. Ma maison est en travaux en ce moment et le PINTOR ne pige que dalle aux instructions que je lui donne (je précise que le PINTOR n'est ni Picasso ni Dali, mais le pauvre peintre en bâtiment qui repeint les murs de l'appartement de Madame). C'était l'indice no 2.

Prof : Mais ça ne vous arrive jamais d'utiliser l'espagnol au boulot ? [NDLR : Camille travaille pour une grande organisation internationale.]

Acte I, Scène 2

Moi : La réponse de Camille me rappelle quelque chose.

Moi : Elle est Libanaise. J'en mettrais ma tête à couper.

Acte II, Scène 1

Camille, une autre élève et moi travaillons ensemble. L'exercice consiste à se poser des questions diverses et variées, histoire de faire connaissance et de pratiquer un peu l'espagnol.

Camille : De donde vienes ? (De quel pays viens-tu ?)

Moi : De Libano

Camille : YO TAMBIEN !! (MOI AUSSI!!)

hehe j'étais sûre, les indices ne trompent pas !

Acte III

Camille : Prof ! Maya vient du Liban !! Je ne savais pas.

Prof : Oui, vous êtes toutes les deux libanaises. (sourire pédagogique)

Camille : J'avais pensé qu'elle venait de ... (Camille me zieute de haut en bas) Je ne sais pas en fait... Elle n'a l'air de venir de nulle part. (indice no 3)

Posté par nouyorqueries à 06:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 avril 2009

Petite converse avec la voisine de pallier

Voisine : Hello, oh we're neighbours! I'm Cherrie. What's your name?

Moi: Maya, nice to meet you Cherrie! (avec un accent qui pue l'étranger)

V: That's a pretty name. Where are you from Maya?

M: I'm from Lebanon.

V: Oh Lebanon! I don't know where Lebanon is. Do we support Lebanon?

M: Yes you do! euh... yes you can! (sourire débile)

V: Have a nice day Maya!

M: (sur un ton qui m'a fait penser à cette toute première leçon de langue où on apprend l'échange d'amabilités et de niaiseries alors que ce qu'on aimerait vraiment apprendre c'est les gros mots et les paroles de chansons) Have a nice day Cherrie!

Posté par nouyorqueries à 05:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]