22 octobre 2009

Le mot qui commence par F

Aujourd'hui, en parcourant le profil d'une certaine personne sur un certain réseau social que je ne nommerai pas ici mais que vous avez sans doute reconnu, je lis l'expression "fucking Lebanon". La moutarde me monte au nez et j'hésite pendant quelques secondes entre me rendre physiquement à Beyrouth pour mettre une baffe à la meuf en question ou la descendre en flèche virtuellement. Après m'être consultée et reconsultée, j'ai décidé d'écrire ce billet. Comment peut-on choisir de mener une vie qu'on n'aime pas ? Ou pire, comment peut-on rester dans un pays qu'on ne respecte pas ? Je comprends la critique, les attaques et les accusations que le Liban a souvent bien méritées, mais je ne comprends pas le manque de respect. Si on n'aime pas un endroit, il faut le quitter. Je me suis sentie blessée dans mon amour pour mon pays. C'est aussi simple que ça. Je croyais que j'avais échappé au phénomène de la Lebanese Pride. Mais non en fait, c'est plus fort que moi. Dans la même veine, je tiens à faire une déclaration d'amour : j'aime les Etats-Unis d'Amérique. J'aime New York City.

Posté par nouyorqueries à 05:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le mot qui commence par F

Nouveau commentaire